RÉUNION DE SECTION FÉVRIER 2015

Compte rendu de la réunion de la section Corée des Conseillers du Commerce Extérieur de la France du 11 février 2015 


Jérôme Pasquier, Ambassadeur de France en Corée, a indiqué en préambule de la réunion qu’Emmanuel Rousseau, Directeur du bureau de coopération à Pyongyang, serait en visite à Séoul à la fin du mois de mars et qu’une rencontre avec les membres de la Section serait proposée. Cette réunion pourrait être intéressante pour discuter
notamment des propositions de voyage dans la zone industrielle de Kaesong ou en Corée du Nord.

1. Point du Service économique (P. Buch)

L’actualité économique de la Corée reste marquée en début d’année par les interrogations sur la réforme fiscale ou pas ainsi que l’évolution ou non du système de protection sociale. Compte tenu de l’atonie de la demande intérieure en Corée, l’OCDE recommande plutôt une augmentation de la fiscalité indirecte que directe. Les prêts aux ménages restent à un niveau élevé, le plus élevé depuis 2007, toujours dans l’objectif de relancer l’immobilier.
A noter l’arrivée au Service économique de Anne-Catherine Milleron, représentante régionale de l’INPI, qui aura compétence sur la Corée, le Japon et Taïwan.

2. Tour de table

Construction
Pas d’évolution particulière à noter par rapport aux précédents réunions en ce qui concerne le marché du ciment.
Pour ce qui est du marché de la construction, le gouvernement va lancer prochainement un nouveau programme immobilier appelé « New stay house » qui consiste en la construction d’appartements en location par des développeurs privés, aidés par l’état (déduction de taxes, terrain à prix réduits, augmentation des ratios de construction).
Pour l’année 2015, ce programme sera développé sur 14 sites soit 10 000 appartements (en tout 30,000 appartements seront construits sur ce modèle d’ici 2017). La taille des appartements est limitée à 135 m² maximum et le loyer à 800 000 wons par mois. Le locataire aura la possibilité de devenir propriétaire après 8 ans de loyers versés.

Ce programme est une réponse à un triple phénomène :
l’émergence d’une nouvelle génération de célibataire ;
le remplacement du système de location en « Chongse » (caution : 60% du coût d’achat) marche pied à la propriété aujourd’hui inaccessible à la plupart, par un système classique de loyer mensuel «Walse » ;
l’échec des dernières incitations fiscales pour relancer l’accès à la propriété pour les primo-accédants.

Ce programme est une révolution sur le marché coréen, puisque jusqu’à present, il n’était pas construit de programme immobilier privé destiné à la location. A noter également dans l’actualité, la vente de Sangyong E&C, au fond « Investment Corporation of Dubai » pour 180 Millions de dollars.

Energie - Pétrochimie
L’appel d’offre pour le projet de central thermique de 1000 MW financé par Posco Power a été lancé et se terminera en avril 2015 pour la partie chaudière.
Sébastien Bragado a par ailleurs annoncé son départ de Corée à la fin du mois de février.

Automobile
Le secteur est marqué par des promotions agressives compte tenu de l’environnement peu favorable.

Défense - aéronautique
Dans le cadre du projet KFX (avion de chasse coréen), un projet structurant pour l'aéronautique coréenne, seul KAI a déposé une offre au premier tour, qui est donc annulée. Un deuxième tour doit être bouclé pour le 24 fevrier. Verra-t-on KAL + Airbus concurrencer KAI ? Peut-etre trop tôt pour fin février, ce qui qualifierait automatiquement KAI en principe. Mais la DAPA sera très tentée de trouver une autre voie pour faire jouer la concurrence.
Le ministère de la défense se trouve dans une impasse budgétaire : 30 trillions de wons manquent sur les 5 ans à venir pour financer les projets. La programmation devra donc être revue, avec des impacts non négligeables.
S’agissant du deal Samsung – Hanwha, le MOTIE a donné son accord le 6 février. Le dossier passe entre les mains de la FTC.

Communication / digital
Apple passe de 15% à 33% de part de marché grâce aux ventes de l'Iphone 6, Samsung passant de 60% à 46% sur la même période. Paypal rentre sur le marché coréen avec une interface totalement localisée en coréen. Enfin, un Hackaton de 2000 personnes organisés par la ville de Seoul aura lieu fin
juillet a Seoul.

Luxe
Si le marché domestique reste morose bien que l'indice de confiance soit remonté en janvier pour la première fois depuis plus d'un an, le duty free coréen, premier marché au monde avec un chiffre d'affaires d'environ 8 milliards de dollars en 2014 connaît un debut d'année satisfaisant grâce à la venue des touristes chinois (6 millions en 2014) Les produits cosmétiques coréens sont à l'évidence de plus en plus attractifs au détriment de certaines marques étrangères. En conclusion, un marché qui devrait donner d'excellents résulats en 2015.

Tourisme
D’après la Korea Tourism Organization, le nombre de touristes étrangers en Corée du Sud a atteint 14,201,516 de personnes en 2014 (+16,6%), dont 6 millions de Chinois. Le nombre de touristes coréens ayant voyagé à l’étranger s’élève à 16,080,684 de personnes, en hausse 8,3%.
Un groupe d'expertise Tourisme CCEF a été créé, qui succède au pôle d'expertise tourisme constitué en 2014. Ce groupe est géré au niveau du comité national des CCEF. Il est présidé par Marie-Danielle Bahisson (section Nice). En France, le secrétariat d'état chargé du tourisme a exprimé son soutien au groupe, qui devrait être associé au Conseil de promotion du tourisme.
Les premières rencontres CCEF 'Tourisme et Attractivité' devraient avoir lieu en décembre 2015 à Monaco. L'accord pour l'établissement de l'organisation internationale ST-EP (Tourisme durable pour l'élimination de la pauvreté) a été signé au début du mois par 7 membres fondateurs. L'OI sera établie en Corée du Sud.

Optique
Le secteur est marqué par une volatilité sur le court-terme. Le mois de janvier s’inscrit en nette reprise par rapport à la tendance de fin 2014. Mais début février, la baisse de fréquentation des magasins d'optique, habituelle chaque année avant la période du Nouvel An Lunaire, semble plus marquée que d'habitude.

Pharmacie
Le MOHW (Ministry of Health and Welfare) revisite la politique de fixation de certains prix de médicaments, qui pourrait impacter le prix des associations fixes, tandis que lors du meeting annuel entre l’industrie et le MFDS (Ministry of Food and Drug Safety), la nécessité d’une simplification de la réglementation et d’un renforcement du lien brevet-autorisation de mise sur le marché ont été soulignés.
Le gouvernement continue d’investiguer de possibles problèmes de corruption et a maintenant demandé à des médecins d’hôpitaux privés de justifier leur rémunération provenant de leurs activités de présentation/conseil auprès de l’industrie.
Enfin, dans le domaine de la distribution, on s’attend à une reprise des discussions entre les grossistes et les industriels sur les niveaux de marge distributeurs et dans le domaine du retail, les premières chaines de pharmacie apparaissent.

Ressources humaines
La situation de l'emploi semble s'améliorer pour les deux secteurs en difficultes : les jeunes et les seniors. A noter le systeme des internship où 50% du coût d'un stagiaire est pris en charge par le gouvernement. Les grands groupes ont tous annoncé des montants d'investissement importants en Corée pour 2015 et cela devrait en principe ajouter des emplois.

Assurance
L’industrie de l’assurance est soumise à énormément de pression du fait de la faible rentabilité technique principalement liée à la non libéralisation des tarifs, mais également du fait de la baisse significative des taux d’intérêts. Plusieurs restructurations ont eu lieu en 2014 et les grands acteurs du marché ont tous eu recours à des plans sociaux.
Le secteur est sujet à de nombreuses problématiques réglementaires (tarifs et services réglementés, réglementations peu claires voire contradictoires etc..). La protection des données personnelles est probablement la problématique actuelle la plus compliquée à régler car les directives émanant du régulateur tendent à restreindre l’accès aux personnelles au lieu d’en protéger l’usage, ce qui à terme ne peut que nuire aux consommateurs.

Secteur bancaire
Le secteur bancaire a affiché une amélioration de sa rentabilité en 2014 mais celle ci provient d’une baisse des provisions pour risques plutôt que d’une amélioration de l’activité et d’une croissance des revenus. La Banque centrale a maintenu à 2% son principal taux directeur, à l’unanimité des membres du conseil de politique monétaire. Il est cependant probable qu’on assiste à une nouvelle baisse de 25 points de base au premier semestre et une autre de même grandeur dans la deuxième moitié de l’année. Ces baisses sont anticipées dans les taux futurs avec une probabilité d’environ 70% et ette probabilité s’est encore accentuée avec les baisses récentes pratiquées dans d’autres pays d’Asie (Indonésie, Inde, Chine, Thaïlande) ainsi que du fait de la poursuite de la politique monétaire accomodante japonaise. Cependant la BOK attendra de voir le plein effet des précédentes baisses opérées en 2014 ainsi que d’avoir une meilleure visibilité sur le calendrier et l’ampleur de la probable hausse des taux américains.
Post réunion, le remplacement de Chairman Shin à la FSC a été annoncé. Son sucesseur qui devra être confirmé par le Parlement serait le Chairman de NH Group.