RÉUNION DE SECTION JUILLET 2014

Compte rendu de la réunion de la section Corée des Conseillers du Commerce Extérieur de la France du 16 juillet 2014



1) Point du service économique (P. Buch)


Les perspectives de croissance de la Corée ont été revues à la baisse, passant de 4 à 3,8% pour l’année 2014. Il subsiste notamment des incertitudes sur l’impact de l’appréciation du won. Dans ce contexte, plusieurs initiatives ont été annoncées pour relancer la consommation intérieure ainsi que le marché immobilier. Il convient par ailleurs de noter
les déclarations de la Présidente Park sur le marché du travail afin de régulariser la situation des non regular workers. 
Les négociations bilatérales entre la Chine et la Corée ont repris de façon intensive avec un objectif de signature avant la fin de l’année, en marge du sommet ASEAN.
La Présidente Park a mis en place le 15 juillet un comité sur la réunification afin de travailler sur les conditions économiques à long terme de la réunification.

En termes de calendrier de visite, les venues des personnalités suivantes sont envisagées pour la fin de l’année :
Fleur Pellerin du 30 septembre au 2 octobre ;
Laurent Fabius le 6 octobre ;
Arnaud Montebourg, vraisemblablement la dernière semaine de novembre.

Le Service économique invite par ailleurs les membres de la Section à faire remonter des propositions de nomination pour la légion d’honneur ainsi que pour la médaille de l’ordre national du mérite.


2) Tour de table



FKCCI

La soirée du 14 juillet organisée au Novotel a enregistré une audience record avec la présence de plus de 500 personnes et de nombreuses retombées presse dans les journaux.


Construction

Des annonces ont été faites par les nouveaux ministres en place pour relancer la croissance du secteur de l’immobilier, en jouant sur les leviers habituels. Le stock d’invendus d’appartements de grande taille est particulièrement élevé, notamment dans les villes nouvelles autour de Séoul. Depuis 2009, les prix ont baissé de 8,5% sur le grand Séoul mais ont progressé en province, de plus de 30% sur certaines zones. Aujourd’hui, la demande de logements porte sur les les appartements de petite à moyenne taille, de 49 à 84 mètres carré, qui représentent 40% des transactions.
S’agissant du projet Lotte World à Jamsil, le groupe Lotte est confronté à de nombreuses difficultés, le groupe n’ayant pas obtenu l’autorisation d’ouvrir et devant gérer par ailleurs des problèmes de glissement de terrain. Compte tenu de la volonté des autorités de tout mettre en oeuvre pour les questions de sécurité, le projet semble se complexifier et une ouverture fin août semble improbable à ce stade.

Sur le marché du ciment, la KFTC a mené récemment des inspections chez un certain nombre d’acteurs du ciment. La hausse des prix semble s’arrêter et les volumes sont par ailleurs satisfaisants.


Luxe / biens de consommation

Le marché retail est toujours difficile du fait de la baisse de fréquentation dans les grands magasins. La plupart des marques sont à l’étale ou font face à une contraction de leurs activités. Sur le marché du travel retail, toutes les marques enregistrent des progressions de leurs ventes comprises entre 20 et 50%, quelles que soient les catégories de produits.
Pour ce qui est des spiritueux, le déclin du marché du whisky se poursuit, à -5% sur le premier trimestre. La tendance favorable sur les alcools blancs de type Vodka semble par ailleurs s’estomper depuis la tragédie du Sewol. Les catégories traditionnelles d’alcool résistent toujours, notamment les bières importées qui affichent une croissance significative de leurs ventes, à hauteur de 30% par an depuis 5 ans. Enfin, le procès de Diageo sur les prix de transfert semble toujours au point mort et il semblerait que la voie de sortie soit d’imposer un arbitrage.
S’agissant des produits gourmets, il convient de noter la rénovation en juillet-août de l’étage alimentaire de Shinsegae Main et la création d’un espace dédié aux produits gourmets avec une forte présence de marques françaises, dont certaines en exclusivité pour le groupe Shinsegae. L’ouverture du premier corner de Pierre Hermé est prévue le 26 juillet au Hyundai Coex.


Secteur pharmaceutique

Depuis le 1er juillet, des pénalités ont été instaurées pour les entreprises pharmaceutiques en cas de rabais illégaux dans leurs activités, les pénalites pouvant aller jusqu’au déremboursement des produits. L’industrie pharmaceutique coréenne est toujours confrontée à un problème de reconnaissance de l’innovation, comme l’indiquait d’ailleurs récemment un article du Financial Times. A titre d’exemple, 142 nouveaux produits ont été lancés à l’échelle mondiale entre 2007 et 2011, mais seuls 52 produits ont pu l’être en Corée.


Environnement / EPC

Aucune évolution réglementaire en matière d’environnement n’est à noter au cours des derniers mois. Les projets municipaux sont toujours confrontés à des problèmes de financement. La plupart des appels d’offres sont décomposés afin d’aider les petites sociétés locales et ne pas favoriser les grands EPC. Les marchés porteurs municipaux concernent ceux dans le domaine du biogaz la gestion des boues et des déchets.

Dans le domaine de l’énergie, les EPC coréens se recentrent sur l’Asie du Sud-est et en particulier au Vietnam, et font preuve d’un intérêt pour des projets en Afrique et en Amérique latine. Lors d’une rencontre avec le Président du KHNP, il a été fait état de la confirmation de 5 centrales nucléaires en construction et de 6 planifiées dans le cadre du plan 2035 avec un mix énergetique stable entre le charbon et le nucléaire mais une montée en puissance dans le domaine du gaz.


Ubifrance

L’activité au premier semestre a été en demi-teinte et cette tendance est constatée au niveau mondial avec une plus grande prudence des entreprises françaises dans leurs projets de développement à l’international. Pour autant, le bureau Corée a quasimment atteint 50% de ses objectifs 2014 à mi-année.
Le programme d’opérations pour les prochains mois est le suivant :
une opération dans le domaine des technologies médicales au mois de septembre ;
une opération avec Hyundai E&C pour présenter notamment des équipements de technologie francaises susceptibles d’intéresser Hyundai.


Transport aérien

Le KTX assure depuis le 30 juin la liaison entre Busan et Incheon, ce qui permet d’apporter une solution aux passagers en provenance de province. Le trafic passagers depuis Incheon ressort à +8% au mois de juin et à +4% s’agissant de l’activité cargo. Les compagnies low cost coréennes s’intéressent de plus en plus à l’activité long courier et la compagnie Jin Air devrait recevoir des 777 pour desservir Hawaï dans un premier temps.


Optique

Les opticiens coréens sont confrontés à une baisse de fréquentation dans leurs magasins et se plaignent par ailleurs des baisses des paniers d’achat. L’on note la volonté de certains acteurs de monter des franchises dans un environnement plus sélectif qu’actuellement proposé chez les opticiens traditionnels. Cette initiative pourrait avoir un impact positif pour l’offre française.


Marchés publics

Pour la troisième année consécutive, les projets municipaux sont retardés et les villes satellites autour de Séoul ont des difficultés pour mener à bien leurs projets d’infrastructures.


Secteur juridique

Deux sujets sont particulièrement mis en avant au niveau gouvernemental : la baisse des prix et la volonté de renforcer les contrôles dans les entreprises pour assurer la sécurité. Sur le premier sujet en particulier, la KFTC a prévu de mener des enquêtes pour lutter contre les cartels et/ou les ententes.


Ressources humaines

De nombreux mouvements de grève ont été annoncés pour l’été, en particulier dans le domaine de l’automobile. Les premiers jugements sur l’ordinary wage sont attendus à la fin du mois de juillet, à la suite de celui de General Motors.


Secteur bancaire

La banque de Corée a laissé inchangé son principal taux directeur et les commentaires du Gouverneur semblent indiquer qu’une baisse des taux se profile à court terme. Les autorités de supervision bancaire (FSS et FSC) ont affiché leur volonte de régler les problèmes de opérateurs bancaires et notamment de dérèglementer le secteur bancaire.


En conclusion de cette réunion spéciale organisée pour le départ de Jean Pellegrin, l’Ambassadeur Jérôme Pasquier a tenu à le remercier pour le travail accompli sous sa présidence et pour avoir constitué une section dynamique représentant tous les secteurs d’activité. Jean Pellegrin a remercié à son tour l’ensemble de la Section et les membres qui ont composé le bureau tout au long de sa Présidence.