RÉUNION DE SECTION JUIN 2014

compte rendu de la réunion de la section Corée
des Conseillers du Commerce Extérieur de la France
du 18 juin 2014


Le Président a tenu en préambule à remercier Jean Pellegrin ainsi que le précédent bureau pour le travail accompli et a insisté sur sa volonté d’inscrire l’activité de la section dans la continuité de celle de l’équipe précédente. Il a également remercié l’Ambassadeur pour sa présence à cette réunion des CCE.


1)  Intervention de Monsieur l’Ambassadeur

Jérôme Pasquier, Ambassadeur de France, a signalé tout d’abord que le contexte politique est actuellement marqué par de nombreuses vacances dans les ministères et par les changements en cours au sein du gouvernement. Si le parti Saenuri a réussi à sauver les meubles lors des récentes élections locales, la Présidente Park est confrontée à des difficultés avec les propositions de nomination de Premier ministre. .
De nombreux changements ont été opérés au sein de l’équipe des conseillers de la Maison bleue et au niveau ministériel. Il est intéressant de noter que toute l’équipe économique a changé, à l’exception du Ministre de l’industrie. Aucun changement n’a été effectué au sein de l’équipe diplomatique et à noter que le nouveau Ministre de la science a fait son doctorat en France dans le domaine des télécoms, ce qui est une bonne chose pour nos relations bilatérales.
Le processus de nomination des ministres étant long, il ne devrait pas y avoir d’équipe en place jusqu’à l’été.

2) Point du Service économique (P. Buch)

Plusieurs sujets sont particulièrement suivis par le Service économique en ce moment. Il s’agit notamment de :
l’appréciation du won avec des propos ambigus tenus récemment par le Ministre des finances qui ont eu pour effet de déstabiliser légèrement les marchés ;
la succession au sein du groupe Samsung mais également chez Hyundai ;
la liste des contrats signés par les entreprises d’ingénierie coréenne. Ce document fera l’objet d’une diffusion aux membres de la Section ;
la publication du dernier rapport de l’OCDE sur la Corée. Ce rapport sera également diffusé aux membres de la Section.

Suite à la visite de Pascal Faure, Directeur Général de l’industrie et des services au sein du Ministère de l’Industrie, et à sa réunion avec le MOTIE, plusieurs secteurs ont été identifiés, en amont, pour des coopérations industrielles :
le véhicule autonome ;
les objets sans contact ;
l’application des nouvelles technologies dans le domaine de la santé ;
la nanoélectronique ;
la gestion intelligente de l’énergie et batteries.

Le travail doit se poursuivre sur ces secteurs, pour vérifier l’intérêt des entreprises, l’objectif étant de retenir in fine 1 ou 2 de ces secteurs.
En termes de visites, l’attachée douanier pour la zone Asie, basée à Pékin, était à Séoul pour un comité bilatéral UE/Corée au cours duquel ont été évoqués les sujets sur les règles d’origine ainsi que sur le commerce parallèle. Elle a fait part de son souhait de revenir en Corée d’ici la fin de l’année pour discuter, en bilatéral, des questions concernant les audits douaniers et la propriété intellectuelle. Par ailleurs un deputy vice ministre au sein du MOTIE sera en visite à Paris, avec le commissaire aux investissements du KOTRA, pour une réunion le 3 juillet pour évoquer notamment les difficultés d’investissement français en Corée.
Enfin, les visites de Laurent Fabius, Fleur Pellerin, Arnaud Montebourg voire de Ségolène Royal sont évoquées d’ici la fin de l’année mais aucune confirmation ne peut être donnée à ce stade. En cas de visite ministérielle, les membres de la Section souhaitant mettre en avant un nouveau contrat, un développement d’activité, sont vivement invités à se manifester auprès du Service économique.

3) Tour de table

Ressources humaines

Peu de changements sont à noter par rapport aux mois précédents. L’activité syndicale est particulièrement soutenue en ce moment avec un certain nombre de grèves. L’été s’annonce assez chaud sur le plan social.

Industrie automobile

La tragédie du ferry n’a pas eu véritablement d’impact sur l’industrie automobile. Un certain attentisme a été constaté pendant quelques semaines mais aucun fléchissement n’est à signaler. Les principaux sujets d’actualité pour le secteur sont les suivants :
le démarrage des négociations annuelles salariales, en lien avec les premières décisions sur la prise en compte de l’ordinary wage ;
le renforcement des contrôles de la part des autorités, en particulier dans le domaine de la sécurité et de la lutte contre l’incendie ;
le bras de fer entre le MOTIE et le Ministère de l’environnement sur la question du dispositif du bonus/malus.

Pharmacie

Certains acteurs du marché ont dû faire face à des amendes par les services des douanes en raison de litiges sur la question des certificats d’origine. En dépit de l’objectif de la Présidente Park d’amener l’industrie pharmaceutique coréenne au 7ème rang mondial, il est particulièrement frappant de relever que la politique de réduction des prix des médicaments peut poser problèmes dans le développement des laboratoires coréens à l’international. Une société coréenne s’est ainsi vue récemment refuser ses médicaments hors de Corée en raison d’un prix jugé trop faible. Deux autres faits marquants sont par ailleurs à noter pour le secteur :
la mise en place au 1er juillet de pénalités pour les laboratoires en cas de rabais illégaux dans le cadre de leurs activités, les pénalités pouvant aller au déremboursement des produits voire à leur interdiction de mise sur le marché ;
la mise en place de la sérialisation à partir de janvier 2015 avec probablement des délais d’adaptation compte tenu des délais impartis.

EPC – Energie – Environnement

Les problèmes de corruption dans le domaine de l’électricité et du nucléaire mis en avant dans la presse depuis deux ans semblent ne pas s’arrêter. Pour de nombreux observateurs, cette situation devrait durer jusqu’au mois de septembre avec la sortie prévue du rapport sur la corruption dans le domaine du nucléaire. Parmi les principaux sujets d’actualité pour le secteur, il est particulier intéressant de relever :
la demande d’extension à 40 ans des durées de vie des réacteurs contre 30 ans actuellement et, à titre de comparaison, 60 ans aux Etats-Unis ;
le rétablissement de la situation financière de Kepco après des hausses importantes des prix de l’électricité ainsi qu’une politique de réduction massive des coûts et des investissements ;
le renforcement des systèmes de sûreté et de contrôle à la suite de l’accident du Sewol.

Dans le domaine de l’énergie, plusieurs entreprises étrangères ont désormais la possibilité d’être qualifiées pour participer aux appels d’offres auprès de KHNP avec toutefois un niveau d’exigence attendu particulièrement élevé et de nombreux documents à fournir. S’agissant des centrales à gaz, peu de changements sont à noter. Le secteur est confronté à une absence de financement de la part des pouvoirs publics et c’est au secteur privé qu’il revient de prendre le relais. Enfin, la perte par Posco de son triple A a suscité des interrogations et un certain nombre d’observateurs se posent des questions sur ce qui pourrait arriver aux autres EPC.

Transport aérien

Les compagnies coréennes de low cost commencent à s’intéresser à l’activité long courrier, ce qui est une spécificité locale contrairement aux autres marchés où le low cost est présent. La catastrophe du Sewol n’a pas été sans impact sur l’activité du transport aérien puisque les émissions de billets ont affiché une baisse de 7% au mois de mai, alors qu’elles étaient en progression de 10% au cours des mois précédents. Enfin, il est à noter que le fret aérien enregistre une légère croissance en mai, pour le cinquième mois consécutif ce qui laisse supposer à une sortie de crise.

Juridique

La décision du 29 mai sur la prise en compte de l’ordinary wage a réaffirmé pour General Motors la réintégration dans le salaire de base des sommes complémentaires versées, sans que cela ait un effet rétroactif. Cette annonce est particulièrement intéressante car elle devrait donner le ton pour les autres décisions attendues à l’été.
Un certain nombre d’entreprises sollicitent les cabinets d’avocats sur des problèmes de mise en application des accords de libre échange et de leur impact sur les droits de douane à payer.

Tourisme

Suite à la tragédie du Sewol, le nouveau président du KTO a insisté sur la nécessité de communiquer davantage sur les questions de sécurité. La mise en place d’opérations de coopération touristique, comme précédemment évoqué lors des précédentes réunions, semble se préciser puisque la Section de Monaco sera chargée de piloter le projet de création d’un pôle CCE d’expertise du tourisme. Enfin, des opérations de promotion du tourisme ont commencé à se mettre en place en Corée du Nord.

Produits gourmets

L’actualité du secteur a trait à la rénovation la semaine dernière de l’étage alimentaire du Shinsegae Centum à Busan, l’un des plus grands malls d’Asie. L’enseigne a clairement affiché sa volonté de se mettre progressivement au niveau de points de vente comme La Grande épicerie ou Harrod’s et propose notamment des marques en exclusivité comme La Maison de la truffe. Le French gourmet festival a suscité des envies de la part des enseignes concurrentes puisque les grands magasins Lotte vont proposer une opération similaire au mois de juillet.

Secteur bancaire

Standard Chartered a procédé à la vente de deux filiales (SC Savings Bank et SC Capital) pour lesquelles elle avait provisionné 1,1 milliard de dollars. Sur le plan monétaire, l’appréciation du won a été particulièrement significative au cours des dernières semaines. Il est d’ailleurs intéressant de relever que la remontée des derniers jours n’est pas le fruit d’interventions de la Banque centrale mais provient d’achats massifs d’obligations de la part d’investisseurs étrangers. Les autres sujets d’intérêt pour le secteur portent sur l’impact de la dégradation de la note de Posco ainsi que sur le suivi de la réorganisation au sein de Samsung.