RÉUNION DE SECTION MAI 2014

Compte rendu de la réunion de la section Corée  des Conseillers du Commerce Extérieur de la France  du 21 mai 2014 


1) Point du service économique (P. Buch)

Visites

Le programme de visites et d’évènements pour les mois de mai et juin est le suivant :
– Pascal Faure, Directeur Général de l’industrie et des services au sein du Ministère de l’Industrie,
les 25, 26 et 27 mai pour le comité de coopération industrielle avec le MOTIE ;
Stéphane Israël, président directeur général d’Ariane Espace, pour une visite la semaine du 26 mai en tant que représentant du comité des mécènes dans le cadre de la préparation de l’année croisée France-Corée.
– Une réunion du Conseil économique le 16 juin.
– Sont par ailleurs annoncées pour le mois de novembre les visites éventuelles de Fleur Pellerin et d’Arnaud Montebourg, à l’invitation de son homologue coréen. Ces visites n’ont toutefois pas encore fait l’objet de confirmation à ce stade.

Une réunion doit par ailleurs se tenir à la délégation de l’Union Européenne le 21 mai pour évoquer les problemes d’accès au marché, en particulier dans le domaine automobile, ainsi que sur le sujet du commerce parallèle. Sur ce dernier point, il convient de noter que l’Ambassadeur de l’Union européenne a rédigé un courrier aux autorités coréennes. D’après un certain nombre d’observateurs coréens, les Européens n’ont pas suffisamment joué le jeu de l’accord de libre échange et ont peu impacté sur leurs prix de vente la baisse des droits de douane sur certaines catégories de produits depuis la mise en place de l’accord de libre échange. Les marques françaises, notamment de luxe, sont particulierement visées.

2) Tour de table

Ressources humaines

Le secteur bancaire fait l’objet de beaucoup de tensions sur le plan social, notamment chez Citibank. En matière de recrutement, l’on note une forte instabilité dans le retail avec le changement depuis l’année dernière de 18 General Manager à la tête des marques de luxe.

La recommandation de la fédération des employeurs sur les augmentations de salaire est de 4,8% pour cette année mais aucun chiffre officiel n’a été publié à ce jour. Il convient par ailleurs de tenir compte de l’impact de la mesure prise en fin d’année dernière sur les ordinary wages qui devrait fortement pénaliser des industriels.

Secteur bancaire

La BOK a maintenu son principal taux directeur inchangé mais l’on note une évolution dans la communication de son nouveau directeur. Une hausse des taux pourrait intervenir dans un futur proche, et de nombreux observateurs anticipent un taux de base à 2,75% d’ici la fin de l’année, dans un contexte économique compliqué du fait des niveau de change actuels pour la parité won / dollar. Le support à 1030 a été cassé et il est probable que le taux de change atteigne 1000 wons pour un dollar.
Les résultats des banques publiés pour le premier trimestre 2014 pourraient marquer la fin d’une dégradation et sonner la fin d’un cycle entamé il y a près de six ans. Les établissements reconstituent progressivement leurs marges de crédit mais les grands réseaux de retail continuent de souffrir, en particulier ceux des banques étrangères. L’annonce des problèmes de santé du Président de Samsung a eu un impact positif sur le cours de l’action, qui a augmenté de près de 5%, et le marché anticipe la restructuration du Groupe et notamment la probable fusion entre Samsung C&T et Samsung Engineering
D’un point de vue réglementaire, des problèmes se posent pour les banques dans leurs opérations de dérivés du fait de la non reconnaissance de la place de marché coréenne comme équivalente aux places de marché européennes ou américaines. Enfin, la désorganisation au sein de la FSS et de la FSC liée au non remplacement de postes pose également des problèmes aux établissements bancaires ayant des dossiers en cours avec les autorités de régulation.

Hôtellerie

L’activité est en ligne avec les chiffres de l’année dernière et les acteurs du marché espèrent une légère amélioration pour 2014. Le taux d’occupation dans les hôtels 5 étoiles est de près de 70% en moyenne et il est par ailleurs à noter que 101 hôtels ont obtenu un accord pour le développement de nouveaux établissements.

Construction

Rien de particulier à signaler sur le marché du ciment par rapport au mois dernier.

Dans le domaine de la construction, les résultats bien meilleurs publiés par les grands acteurs comme Hyundai et Samsung C&T au titre du premier trimestre 2014 illustrent le rebond de l’activité. Les ventes d’appartement progressent avec la mise en place du système de long term jeonse et la possibilité d’acheter l’appartement occupé au bout de deux ans de jeonse. Une étude récente a mis en lumière la capacité pour 5,6 millions de ménages d’acheter un appartement. Sur ces 5,6 millions de ménages, il est particulièrement frappant de relever que 74% d’entre eux sont déjà propriétaires d’un appartement.

EPC

En matière de projets d’infrastructures de transport, la première ligne du projet de trois lignes de GTX est approuvée, aucune décision sur les deux autres lignes n’ayant été prise à ce stade.
Il n’y a actuellement pas de projets d’infrastructures environnementales. La ville de Daegu a manifesté son intention de constituer un pôle eau avec la volonté d’y faire participer des entreprises étrangères, mais le groupe Kolon a été retenu. Les projets de centrale thermique sont, pour leur part, confrontés à des problèmes de financement.
Dans le domaine de l’énergie, le marché est particulièrement calme au niveau local. Dans le domaine de la pétrochimie, certains projets en Irak et au Moyen Orient semblent ressortir et il est probable que les consortiums menés avec des entreprises coréennes puissent l’emporter.

Communication

La plupart des campagnes publicitaires ont été arrêtées à la suite de l’accident du Sewol et une timide reprise se profile. La Corée bat le nouveau record de l’espace publicitaire le plus cher au monde puisqu’il convient désormais de débourser 200 000 dollars pour une journée et ainsi toucher 25 millions de personnes sur Naver. Le fabricant LG a lancé en association avec Naver le premier frigidaire avec lequel il est possible de tchater.

Luxe

Le secteur du luxe s’est globalement bien tenu sur le marché domestique depuis le début de l’année mais l’accident du ferry a bouleversé la situation, avec l’annulation des évènements de promotion et les célébrations prévues. Les mois d’avril et de mai ont été marqués par une morosité et un faible trafic dans les grands magasins. Sur le marché duty free, la tendance est toujours positive avec des hausses comprises entre 20 et 50% selon les marques et toujours une forte poussée de la clientèle chinoise.

Le marché cosmétique ressort à -2,5% depuis le début de l’année et la tragédie du Sewol n’a pas arrangé la situation.

Les marques de chocolat doivent désormais se soumettre à un test sur la salmonelle auprès des autorités pour que les produits soient mis sur le marché. Le salon Seoul Food & Hotel s’est tenu récemment et il est regrettable de constater la faible présence de marques françaises, en comparaison des stands italiens ou espagnols. Enfin, le French Gourmet festival organisé conjointement par la FKCCI et les grands magasins Hyundai s’est déroulé pendant une semaine avec la présence de quelques marques françaises intéressantes.

Secteur pharmaceutique

Le gouvernement a imposé il y a deux ans des baisses de prix de 17% sur les médicaments et les laboratoires étrangers ont accepté cette initiative dans l’espoir d’un assouplissement de la réglementation pour le lancement de nouveaux produits. Pour autant, de nombreux problèmes subsistent pour les nouveaux médicaments et il est à craindre que la Corée génère moins d’investissement à l’avenir de la part des laboratoires étrangers. Dans le domaine de la distribution, les évènements du mois ont trait à la mise en faillite d’un grossiste pharmaceutique et le lancement d’Olive Young en Chine.

Juridique

Le gouvernement a fait état de sa volonté d’opérer une réforme réglementaire pour chaque industrie afin de limiter le formalisme et dérèglementer dans la mesure du possible. Dans ce cadre, il est prévu la mise en place d’une task force team sous l’égide du Premier Ministre mais il est fort probable que cette initiative prenne du temps à porter ses fruits. Le Ministère du travail a, de son côté, mis en avant la nécessité de renforcer la règlementation applicable en matière d’hygiène et sécurité dans les entreprises. Cette démarche illustre l’importance pour les entreprises de prévenir et lutter contre les accidents du travail. Enfin, les récents remaniements au sein d’administrations comme le FSS ou la KFTC ont conduit à un changement d’interlocuteurs qui ne facilitent pas les démarches et le suivi des dossiers des entreprises faisant l’objet d’enquête ou autres suivis par ces mêmes administrations.

Tourisme

A la suite des suggestions faites lors des précédentes réunions de Section, une prise de contact a été lancée avec des acteurs privés et publics pour monter des projets communs de coopération. Des entreprises françaises d’ingénierie touristique ont notamment manifesté leur intérêt. La Section de Monaco, qui pilote le projet de création d’un pôle CCE d’expertise du tourisme, a également été contactée.

Aéronautique – Défense

La livraison du premier A380 à la compagnie Asiana va être effectuée la semaine prochaine. Dans le domaine de la défense, un appel d’offres est en cours pour développer un hélicoptère civil puis un hélicoptère léger d’attaque. Face à la volonté des Coréens d’acquérir de la technologie dans le cadre de cet appel d’offres, et devant le refus des Américains, la bataille devrait se jouer entre les Français et les Italiens. Un marché de deux satellites télécom civil vient par ailleurs d’être remporté chez KT Sat.

Ubifrance

Madame Muriel Penicaud devrait devenir la Directrice Générale d’Ubifrance et de l’AFII et aura notamment pour mission de conduire la fusion entre ces deux agences. Le programme de missions pour les prochaines semaines est le suivant :
une mission dans le nucléaire avec la venue de 6 entreprises spécialisées et des visites sur site sont notamment prévues ;
une mission pôle de compétitivité au mois de juin dans le domaine de l’automobile pour étudier notamment les partenariats possibles avec les Coréens dans le domaine des véhicules électriques ainsi que des piles à combustibles.