RÉUNION DE SECTION DÉCEMBRE 2013

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DE LA SECTION CORÉE DES CONSEILLERS DU COMMERCE EXTÉRIEUR DE LA FRANCE DU 18 DÉCEMBRE 2013

1) Point du service économique


Actualités

La tenue du « trade day » le 5 décembre dernier a été l’occasion pour la Présidente Park de souligner le record d’exportation de la Corée en volume, à plus de 560 milliards de dollars, ainsi que le record de l’excédent commercial de plus de 43 milliards de dollars. Le commerce extérieur de la Corée dépasse pour la troisième année consécutive le montant de son PIB, soit plus de 1000 milliards de dollars et la Corée est aujourd’hui le premier pays exportateur en Chine. La Présidente Park s’est fixée pour objectifs à l’horizon 2020 de doubler son commerce extérieur et d’être le 5ème pays exportateur mondial, place occupée aujourd’hui par la France.

Commerce bilatéral

Sur les 10 premiers mois de l’année, les exportations de la France vers la Corée ressortent en hausse de près de 30% et les importations depuis la Corée vers la France sont en baisse de 11% en glissement annuel. Au global, nos échanges affiche un solde positif de 213 millions d’euros sur les 10 premiers mois de l’année contre un déficit de 993 millions à la même période l’année dernière.

Conférence de Christine Lagarde

La directrice générale du FMI s’est rendue récemment en Corée pour l’inauguration du Fonds vert et donné à cette occasion une conférence : elle a souligné le dynamisme de la croissance coréenne avec un objectif de croissance de 3,7% en 2014. Elle a cependant indiqué que à plus long terme la croissance coréenne devrait chuter de 4% à 2%, dés 2025. Selon Madame Lagarde, les risques pour la Corée reposent sur les points suivants :
les fragilités sur le marché du travail, avec notamment une dualisation du marché du travail, caractérisée en particulier par un faible niveau d’emploi des seniors, des femmes et des jeunes ;
la faible productivité dans le secteur des services ;
l’augmentation des inégalités entre les segments de populations.
Pour la directrice générale du FMI, la Corée a cependant les moyens budgétaires pour faire face à ces risques et elle est par ailleurs en bonne situation pour affronter la fin de la politique monétaire expansionniste aux Etats Unis.

2. Tour de table

Construction – Travaux Publics

Statut quo pour le secteur avec une absence d’activité au niveau des projets PPP. Le secteur est en attente d’un gros projet ferroviaire GTX (Grand Train Express) reliant Séoul à la banlieue (type RER). L’audit effectué par la mairie de Séoul avait fait état d’un projet de construction de 9 lignes de métro mais des problèmes de financement semblent se poser. Un redémarrage d’activité est espéré en 2015 mais il subsiste de nombreuses interrogations à ce stade.

Automobile

Peu de changements sont à noter sur le marché automobile domestique qui atteint 1,3 million de voitures. L’on constate toutefois une forte agressivité dans le financement bancaire sur le crédit automobile. Deux éléments doivent par ailleurs être soulignés :
la décision de GM de quitter l’Europe pour la marque Chevrolet du fait de sa faible part de marché,  à près de 1%. Ceci conduit à une restructuration au sein de GM Korea dont la production est destinée pour près de 25% au marché européen pour cette marque.
l’arrêt éventuel de la Cour suprême, le 18 décembre, sur l’ordinary wage et sa rétroactivité. Cette décision pourrait mettre à mal des pans entiers de l’industrie.

Luxe

Le regain d’activité constaté lors des derniers mois se poursuit grâce notamment à la politique de soutien des grands magasins qui proposent le paiement sur 10 mois sans le versement d’intérêts. Le secteur est toujours marqué par le débordement de la clientèle chinoise sur le marché domestique.

Le marché du chocolat et de la confiserie reste bien orienté en cette période de fin d’année. Depuis la mi octobre, la principale nouveauté a trait au renforcement des contrôles et des tests aléatoires sur les marchandises de la part de la FKDA avec des niveaux de prélèvements de produits qui dépassent les limites normalement autorisées.

Transport

Le projet de relier par KTX Busan à Incheon est légèrement retardé puisque la mise en service est finalement prévue fin février 2014 avec une fréquence de 9 rames par jour.
S’agissant du trafic aérien de l’aéroport d’Incheon , la reprise enregistrée en octobre et novembre sur le marché du fret permet au trafic cargo d’être à l’étale sur l’ensemble de l’année. Le trafic passager s’inscrit, pour sa part, en hausse de 3,8 % en novembre, avec notamment une forte croissance du trafic pour les compagnies chinoises, à hauteur de 11%.
IATA a revu a la hausse les prévisions de croissance du trafic mondial. 930 millions de passagers supplémentaires sont prévus entre 2013 et 2017 (soit 5.4% de croissance annuelle). L’Asie sera le grand bénéficiaire avec une croissance supérieure (6% par an). La Chine génèrera plus de 220 millions de passagers aériens supplémentaires a elle seule.

Tourisme

Le gouvernement français a fait du tourisme un secteur prioritaire de développement avec notamment la mise en place des assises du tourisme en 2014. L’accord de coopération touristique entre la France et la Chine est en cours de mise en œuvre et il pourrait être souhaitable de mettre en place une démarche similaire en Corée. Dans ce cadre, les possibilités de rapprochement avec Atout France, Ubifrance ainsi que d’autres acteurs pourraient être étudiées afin de trouver des partenariats ou des coopérations en mettant notamment en avant l’ingénierie touristique française.

Optique

En cette fin d’année, la tendance est à la morosité chez les détaillants, en particulier pour ceux qui se trouvent dans les régions industrielles. A titre d’exemple, ceux de la région de Masan subissent les effets des déboires de STX et ceux de Ulsan voient le contrecoup de la réorganisation du temps de travail qui impacte les habitudes de consommation.

Ubifrance

Les deux opérations menées récemment dans le domaine de l’efficacité énergétique et des télécommunications ont suscité de l’intérêt et les entreprises françaises ont été satisfaites des contacts pris. Dans le cadre de la visite de Nicole Bricq, Ubifrance envisage en lien avec le cabinet de la Ministre l’organisation de missions d’accompagnement dans les domaines suivants :
opération automobile avec le groupe Hyundai pour les équipementiers et sous traitants français
« mieux se soigner » avec un focus TIC ;
Il a par ailleurs été rappelé le lancement du site Internet France international qui fédère tous les intervenants à l’export.
www.france-international.fr