REUNION DE SECTION SEPTEMBRE 2013


Compte rendu de la réunion de la section Corée des Conseillers du Commerce Extérieur de la France du 11 septembre 2013

1)     Point du service économique


 Visites et évènements


La visite du Ministre délégué à l’agroalimentaire, M. Guillaume Carot, est confirmée les 31 octobre et 1er novembre, et intervient notamment dans le cadre de la semaine du goût organisée par la FKCCI dans les grands magasins Hyundai. Le Ministre sera accompagné d’une délégation d’entreprises françaises. Côté coréen, la visite en France de la Présidente Park est programmée les 3 et 4 novembre et une réunion du Conseil économique sera organisée le 1er octobre dans la perspective de la préparation de cette visite.

Plusieurs réunions de travail au niveau Corée – Union Européenne sont prévues au mois de septembre selon le calendrier suivant :

-       groupe trading goods (hors produits agroalimentaires) le 12 septembre ;

-       groupe politique le 13 septembre ;

-       groupe automobile le 24 septembre

-       groupe pharmacie et équipements médicaux le 25 septembre.

S’agissant de la FKCCI, un déjeuner de rentrée est prévu le 25 ou 27 septembre avec M. l’Ambassadeur autour du thème de la place de la France dans le monde. Ce déjeuner fait suite à la réunion des ambassadeurs en France à la fin du mois d’août. La FKCCI envisage par ailleurs d’organiser un déjeuner avec l’Ombudsman compte tenu de l’impact éventuel pour les entreprises de nombreux sujets en cours de discussion. Une remise en cause du système d’imposition au taux unique de 18% (flat rate) pour les expatriés depuis plus de cinq ans pourrait être appliquée à compter du 1er janvier 2014 et un projet de revalorisation salariale avec rétroactivité sur trois ans est actuellement à l’étude par les autorités.


2)    Vie de la section


Projets de la Section pour 2013-2014


Le Président a rappelé les différents projets de la section pour 2013-2014 avec notamment :

-       la volonté de recréer un groupe EPC dans la perspective de la réunion des sections d’Asie du Nord en 2014.

-       le lancement de « la Corée Hors les Murs », sur le modèle de ce qui a été mené en Chine avec éventuellement (à confirmer) une simplification du questionnaire envoyé aux différentes sections. A la suite du dépouillement effectué par le Conseil national, il est prévu qu’une synthèse soit ensuite adressée à Nicole Bricq.

-       l’élaboration d’un répertoire d’expertises dressant la liste d’experts francophones en Corée.

-       la réactualisation du Guide PME, en partenariat avec la FKCCI et Ubifrance, dont la dernière édition date de 2008. Un comité de pilotage se réunira prochainement pour étudier notamment les compléments à apporter à la version précédente et à celle du guide rédigé par Ubifrance.


3)    Tour de table

Hôtellerie - Tourisme

L’activité hôtelière s’est nettement améliorée au cours des derniers mois avec un taux d’occupation de près de 74% dans les établissements 5 étoiles et une volonté de maintenir les prix moyens à hauteur de 220,000 wons HT. Malgré cette amélioration, le taux d’occupation s’inscrit en baisse par rapport aux années précédentes. En termes de perspectives, on note notamment les points suivants :

-       une tendance à la baisse du trafic de la clientèle japonaise au profit de la clientèle chinoise ;

-       l’échec des tentatives des deux projets de « resorts intégrés » à Incheon, l’un mené par un pool japonais et l’autre par le groupe Caesars Palace ;

-       le souhait de convaincre l’entourage de la Présidente Park de la nécessité de mener à bien ce type de projets compte tenu de leur impact positif sur les finances publiques ;

-        la conduite d’un projet « racing lifestyle club » à proximité d’Incheon et centré sur la course automobile.

Médical

Le marché médical et des équipements médicaux affiche un niveau d’activité soutenu en Corée grâce notamment au remboursement de nombreuses pathologies. Le marché est cependant confronté à des problématiques structurelles. La première a trait à la décroissance des prix du fait du vieillissement de la population et la deuxième est liée au manque de reconnaissance de l’innovation. Guerbet a participé à plusieurs tables rondes organisées par Ubifrance en marge de la visite du Premier Ministre J.M Ayrault au mois de juillet et s’est efforcé d’accompagner les PME françaises participantes.

Numérique

Sur un marché de la publicité représentant 9 milliards de dollars en Corée, la part du digital s’élève à 3 milliards de dollars, en croissance d’environ 10 à 15% par an. La Corée est le deuxième marché mondial en termes de pénétration du mobile et compte 35 millions d’abonnés équipés de smartphones. La politique d’ouverture envers les PME souhaitée par la Présidente Park semble porter ses fruits puisque le Groupe Hyundai commence à prendre contact avec des agences de taille intermédiaire pour leurs campagnes de publicité.

Transport et défense

Le trafic passagers, toutes destinations confondues depuis Incheon, s’inscrit en hausse de +7% à la fin aout, après une période de stagnation liée aux évènements de la crise nord-coréenne en avril et mai 2013. Le trafic cargo s’améliore pour atteindre -0,5% à fin août contre des baisses respectives de 5 et 3% en 2011 et 2012. Contrairement à la plupart des compagnies aériennes qui affichent une amélioration progressive de leurs résultats, Korean Air et Asiana Airlines ont enregistré des pertes au deuxième trimestre, principalement en raison de la chute du yen et des tensions avec la Corée du Nord. Il est enfin à noter que KLM est la première compagnie aérienne à lancer depuis la Corée un vol de nuit pour une destination européenne et ce à compter du 28 octobre.


En matière de projets de transport, l’activité est au point mort au niveau local du fait de manque de financement pour le développement et de l’impact de changement de municipalité, avec pour effet l’arrêt de plusieurs projets. La tendance est cependant au partenariat à l’international.


EADS va changer de nom au 1er janvier 2014 pour s’appeler Airbus, qui représente aujourd’hui la part la plus significative de l’activité du Groupe. La principale information de l’été a concerné le refus des autorités coréennes de considérer l’offre d’EADS pour le projet de livraison d’eurofighters pour un contrat d’un montant de plus de 7,5 milliards de dollars. L’entreprise est actuellement en attente de la décision finale des autorités.

Immobilier - Construction

La situation est difficile pour le marché de l’immobilier avec une nouvelle baisse des prix en août de 0,13% et une augmentation du montant des jeonse de 0,42%. Il convient désormais de débourser en moyenne 61% valeur de la valeur du bien pour se loger sous la forme d’un jeonse. Après un fort rebond ponctuel du marché de l’immobilier, notamment en juin, du fait de l’arrêt à fin de ce mois du programme de soutien au secteur, on assiste à une augmentation significative du nombre de logements de plus petite taille mis sur le marché. Après des livraisons de 300,000 logements en 2010, 177,000 en 2012 et 196,000 en 2013, on table pour 2014 sur une prévision de 250 000 logements mis sur le marché. S’agissant de l’immobilier de bureau, le taux de vacances est en augmentation pour atteindre 18,5% à Gangwhamun, 15% à Yeouido et 8% à Kangnam qui est une des rares quartiers à résister.


Le secteur de la construction est, pour sa part, dans une situation délicate après un premier trimestre catastrophique pour la plupart des acteurs coréens. Il convient par ailleurs de noter que l’amélioration en volume au deuxième trimestre s’est faite au détriment de leur profitabilité. La politique d’expansion internationale à prix bradés a eu pour conséquence une forte détérioration des résultats des acteurs du secteur. Au global, le marché atteint désormais un niveau inférieur à 100 trillions de wons, soit le niveau d’activité de 2005. Sur un marché public en baisse de 15%, on note toutefois une lueur d’espoir avec un projet de tramway de la mairie de Séoul mais il est à craindre que les financements soient insuffisants.

Le marché du ciment affiche un niveau d’activité soutenu à +1%, ce qui est une performance satisfaisante pour le secteur, après plusieurs années de perte. En particulier, les mois de juillet, août et septembre ont été bons. Le secteur fait cependant face à un problème de surcapacité et de faible rentabilité avec notamment trois entreprises en très grandes difficultés financières. Pour l’année 2014, les perspectives sont à la stabilité en volume.

 Bien de consommation / luxe

Le marché cosmétique affiche une baisse de 7% pour les marques de luxe à la fin août. Au global, il est en augmentation en volume mais s’inscrit en baisse en valeur, ce qui illustre le phénomène d’achat dans les « brands shops » où les paniers d’achat sont peu élevés. Pour autant, les entreprises coréennes voient leur rentabilité impactée et la capitalisation boursière d’Amore Pacific et Able (Missha) ont toutes deux été réduites de 20%. Seule LG H&H semble a priori tirer son épingle du jeu.


L’industrie des vins et spiritueux est toujours sur la même tendance avec une baisse du marché du whisky de 13% après -8% en 2012. Les produits premium et de niche, en particulier la Vodka, affichent cependant des résultats satisfaisants grâce à la clientèle féminine. L’industrie est en attente de l’arrivée de nouveaux opérateurs dans l’hôtellerie afin d’y exposer toute sa gamme de produits.


Les ventes de chocolat et de confiseries se sont bien tenues pendant l’été alors que cette période est traditionnellement peu favorable à la vente de ces catégories de produits. Le redémarrage de l’activité dans les hôtels de luxe a un impact positif sur la consommation d’ingrédients de qualité. Les perspectives pour les prochains mois sont positives avec les évènements de Chuseok et la semaine du goût au début du mois de novembre.

Energie – Eau - environnement

C’est principalement dans le domaine de l’énergie que les perspectives de développement sont intéressantes en raison d’un manque d’infrastructure et du fait que la Corée soit l’un des premiers pays au monde en termes de consommation énergétique par habitant. Elles reposent notamment dans les domaines suivants :

-       la gestion des déchets alimentaires et boues issues du traitement des eaux ;

-       les projets d’environnement avec un accent mis sur le développement durable notamment dans le cadre de projets hôteliers à Incheon ;

-       l’étude de la technologie géothermie du fait de l’explosion du prix de l’énergie ;

Ubifrance

Le programme d’opérations collectives pour les prochaines semaines est le suivant :

-       la visite d’une délégation française à Pyeongchang dans le cadre de la préparation des Jeux Olympiques d’hiver avec la venue d’entreprises et de responsables politiques des régions PACA, Rhône Alpes et Savoie ;

-       une opération lors du salon Robot World ;

-       l’envoi en France d’une délégation d’acheteurs coréens à Bordeaux ;

-       la sélection d’entreprises dans les secteurs nouvellement ouverts - charcuterie et kiwi – pour accompagner la délégation du Ministre de l’agroalimentaire lors de sa visite ;

-       un atelier Taïwan – Japon – Corée le 25 septembre à Paris avec notamment la participation de Sébastien Bragado et celle de l’Ambassadeur de Corée en France pour une intervention sur le thème de l’ALE Corée – Union Européenne