RÉUNION DE SECTION JUIN 2013

Compte rendu de la réunion de la section Corée des Conseillers du Commerce Extérieur de la France du 19 juin 2013


1)     Point du service économique

 Analyse de la situation macroéconomique

Sur les 5 premiers mois de l’année, la Corée affiche des résultats économiques encourageants, meilleurs que prévu avec une croissance soutenue tirée par deux moteurs :

la reprise de l’investissement productif du fait du plan de relance des pouvoirs publics ;
un niveau soutenu des exportations, en particulier au 1er trimestre.
Il convient de noter cependant qu’historiquement le premier trimestre est toujours celui qui affiche les meilleurs résultats pour l’économie coréenne. La consommation des ménages est cependant atone
et il est encore trop tôt pour évaluer la réussite ou non du pari économique de la Presidente Park dont l’ambition est de passer d’un modèle exportateur à celui d’une économie avancée. Il existe en particulier de nombreuses incertitudes sur le financement de cette mutation.

Evolution du commerce franco-coréen

La France enregistre avec la Corée un déficit de 59 millions d’euros sur les 5 premiers mois de l’année du fait notamment de la livraison du Jules Vernes à CMA CGM. En ce qui concerne les exportations françaises vers la Corée, l’aéronautique, la chimie et les biens de consommations affichent de bons résultats. Les principales difficultés de notre commerce bilatéral sont concentrées dans le domaine de la pharmacie et de l’automobile.

Visites et évènements

Le séminaire sur les infrastructures de transport public et les partenariats publics privés organisé à Busan par le Service économique et la FKCCI a été un succès avec une mobilisation de l’ensemble de la profession, à la fois du côté coréen et du côté français. Suite au séminaire, le Ministre des transports coréens souhaite rapidement signer un MOU avec son homologue français, pour lequel il serait souhaitable d’organiser une visite d’ici la fin de l’année. S’agissant du pavillon français, les perspectives des entreprises exposantes ont été satisfaisantes avec notamment une grosse commande de Hyundai Rotem pour une entreprise française de 50 salariés.

La FKCCI a pour sa part signé un MOU avec la mairie de Busan reposant sur les volets suivants :

l’accueil pour les entreprises françaises qui souhaitent investir à Busan ;
un engagement pour l’organisation d’un forum des métiers pour lequel il serait prévu un financement des frais de transport et d’hébergement pour les entreprises participantes ;
l’ouverture d’une antenne de la FKCCI pour un point de contact ;
la mise à disposition d’un bateau de croisière, propriété de la mairie de Busan, dans le cadre de réceptions dans la Marina pour les membres de la FKCCI.
La visite du Maire de Lyon est prévue les 18, 19 et 20 juillet, avec pour objectif de concrétiser l’accord de coopération avec la ville de Séoul.



2)    Tour de table

Construction

On note un rebond ponctuel du marché de l’immobilier avec +17,5% du nombre de transactions depuis la mise en place de mesures de soutien au secteur (exonérations de taxes à l’acquisition, soutien pour l’acquisition de logements par des jeunes ménages etc). 43 000 appartements ont été remis en vente mais l’impact sur le secteur est à craindre dès lors que les mesures de soutien prendront fin au mois de juin. C’est dans ce contexte que de nouvelles actions ont été mises en place par le “happy housing fund” avec en particulier :

un programme de 200 000 appartements en location dans 7 zones de Séoul  ;
la rénovation du parc d’appartement de plus de 15 ans et la possibilité de rajouter 3 étages supplémentaires avec, le cas écheant, 100 à 200 millions de wons de financement pour les propriétaires.


Plusieurs patrons d’entreprises de construction ont été limogés à la suite de l’annonce de lourdes pertes, dont la plupart ont été enregistrées à l’export, notamment au Moyen Orient.



Le marché du ciment affiche un niveau d’activité soutenu à +1 ou 2%, ce qui est une performance satisfaisante pour le secteur. La saison des pluies devrait impacter les chantiers en cours. Il est par ailleurs à noter une intervention de la FTC pour lutter contre les hausses de prix envisagées par les différents acteurs.



Secteur financier

On constate un changement dans les marchés internationaux dû à la reprise aux Etats Unis et à l’annonce de la fin de la politique accommodante de la FED, ce qui a pour conséquence une remontée des taux pour les émetteurs des pays émergents. La Banque centrale de Corée a maintenu à l’unanimité à 2,5% son principal taux directeur et il est peu vraisemblable que des changements soient opérés d’ici la fin de l’année.

La FSS a réuni les représentants des banques étrangères lors de petits déjeuners en insistant notamment sur sa volonté de protéger le consommateur et de lutter contre la fraude fiscale ainsi que contre les opérations irrégulières en matière de change.



Energie – Eau - environnement

L’environnement pétrolier est relativement stable et affiche une légère croissance, avec cependant de meilleures marges. Les projets en cours ne font pas l’objet de problèmes particuliers.

Pas d’éléments nouveaux en ce qui concerne l’énergie, à l’exception de la timide prise de conscience des enjeux sur la sûreté en matière électrique et nucléaire.



Ubifrance

A la suite de la visite de Fleur Pellerin, une réunion est prévue à Paris entre Samsung et des entreprises françaises proposées par la DGCIS. Est également au programme, un atelier à la CCIP sur l’aéronautique en vue de rencontres acheteurs au deuxième semestre 2013. Le lancement de la BPI France Export se traduit par une intégration plus forte entre la Coface, Oseo et Ubifrance. Enfin, il est à noter la signature de la convention Ubifrance – Erai et d’un accord de coopération entre Ubifrance et le Jetro lors de la visite officielle de François Hollande au Japon.



Hôtellerie - Tourisme

Le projet de création par la Corée d’une organisation internationale basée à Songdo avec le soutien du Ministère du tourisme devrait permettre d’offrir des opportunités d’emplois à des Français. La Corée affiche un intérêt de plus en plus marqué envers les pays d’Afrique de l’est.



Santé

Peu d’éléments nouveaux sur le marché de la lunette mis à part la volonté de la KFDA de protéger davantage le consommateur.



Bien de consommation / luxe

Les grands magasins poursuivent leur politique de promotion sans avoir de réelle stratégie. Pour les acteurs du luxe, l’année 2013 devrait être morose sur le marché domestique surtout si l’on en juge par le faible traffic dans les grands magasins. Les acteurs positionnés sur le très haut de gamme devraient néanmoins résister au fort ralentissement. Suite à la période de tension avec la Corée du Nord au 1er trimestre 2013, l’on constate un retour de la riche clientèle chinoise sur le marche du duty free. On note toutefois une tension chez les différents opérateurs en raison notamment de leur niveau élevé de stock et de l’absence de visibilité.

Certaines marques françaises de luxe font actuellement l’objet d’un audit de la part des douanes coréennes pour justifier de l’origine des produits.



L’industrie des vins et spiritueux est toujours sur la même tendance avec une baisse du marché du whisky de 10%, principalement en raison du ralentissement de l’activité en room salons. C’est sur cette tendance que seront bâtis les budgets 2014 des différents acteurs du marché.



Période calme pour le marché du chocolat et de la confiserie. Les droits de douane sur cette catégorie de produits vont une nouvelle fois baisser au 1er juillet 2013, ce qui devrait permettre une stabilité des prix du fait de l’augmentation des tarifs par les fournisseurs français.



Numérique

Le digital affiche une croissance des dépenses publicitaires de l’ordre de +11% avec en particulier une augmentation de 158% des dépenses effectuées sur les plateformes mobiles. La Corée compte 33 millions d’abonnés équipés de smart phones et Kakao Talk devrait dépasser 100 millions d’utilisateurs sous peu. La Korean Fair Trade Commission commence à s’intéresser à la domination de Naver sur le marché coréen et il est fort probable que de fortes amendes seront prononcées.