RÉUNION DE SECTION MAI 2013

Compte rendu de la réunion de la section Corée des Conseillers du Commerce Extérieur de la France du 15 mai 2013


1)     Point du service économique


Plan de relance de l’économie

Le plan de relance budgétaire de 19,3 trillion de won a été voté. En fait, 10 trillion de won servent juste à combler le déficit de recettes et 7.3 trillion de won constitue un réel soutien supplémentaire a l’économie (montant très substantiel cependant). 3 trillion de won iront aux PME (principalement prêts à faible cout) et 3 trillion de won vers les collectivités locales. La banque centrale a finalement décidé de baisser son taux directeur de 2.75% à 2.5%. Les raisons de cette décision peuvent être les suivantes : -Renforcer le plan de relance budgétaire par un autre levier économique -Passer un message politique de soutien de la banque centrale a l’action du gouvernement (même si la banque elle-même ne l’avoue pas) -Relancer la consommation des ménages dans un contexte d’inflation plutôt maitrisée -Tendance mondiale a la baisse des taux (Europe, Australie…) -Réduction du fardeau de l’endettement (à taux variable) pour les ménages -Rendre le won (légèrement) moins attractif pour essayer d’enrayer la hausse de la monnaie en particulier car le taux de change won / yen commence à peser sur la compétitivité des entreprises coréennes. -Rendre le financement des entreprises moins couteux. L’effet escompté de toutes ces mesures est 0.2% de croissance supplémentaire en 2013 et 0.3% en 2014 ainsi que la création de 40,000 emplois.

Evolution du commerce franco-coréen

Publications des chiffres du premier trimestre. Selon les statistiques coréennes, les importations coréennes totales régressent de 3% alors que les exportations coréennes progressent de 0.5%. Les statistiques françaises sont beaucoup plus encourageantes avec une croissance de 21% des exportations coréennes vers la France et de 43% des exportations françaises vers la Corée. Le premier poste des exportations françaises, en forte croissance, est celui des équipements et machines industrielles. L’aéronautique arrive en second, la chimie / parfum / cosmétiques en troisième. Les tendances suivantes sont notables -Maintien en tête des biens d’équipement comme en 2012  (+29%) -Biens de consommation (habillement, textile, cuirs et chaussures) 5ème poste, devant l’agro-alimentaire depuis 2012, et croissance +6% (sauf maroquinerie -1,4%) -Agro-alimentaire  7ème poste en baisse (-17%) notamment dû à la forte baisse des ventes de  viande de porc (forte concurrence) et de spiritueux -Pharmacie en hausse ce 1er trimestre, mais à un niveau loin du haut historique -Nouveau poste en forte croissance : céréales (non OGM) à hauteur du poste pharmacie Cote exportations coréennes vers la France, les équipements mécaniques, électriques et informatiques dominent toujours, équipements de communication en tête mais les ventes d’électronique grand public reculent. Les exportations automobiles coréennes (2e poste d’export) sont en forte baisse. Parmi les autres produits industriels, le poste chimie parfums-cosmétiques a encore progressé.

Visites et évènements

Le ministère de l’environnement coréen a visité la France pour discuter voiture électrique. Visite en avril du ministère de l’agriculture coréen en France sur la sécurité animale et une seconde visite aura lieu en juin-juillet pour inspecter des établissements de produits carnés et agréer 5 producteurs de charcuterie, une première ! Séminaire PPP le 14 juin à Pusan. Préparation en bonne voie et participation du Vice-ministre coréen des transports confirmée. Appel aux sponsors toujours ouvert et invitations aux entreprises à se joindre au déjeuner d’ouverture

2)    Vie de la section


Réunion Asie du Nord

Retour sur la réunion de Tokyo. Deux présentations de la section Corée sur les thèmes santé et soft power. Le compte rendu de la RAN 2013 de Tokyo sera mis en ligne sur le site de la section Japon d'ici quelques jours (ainsi que toutes les présentations) ; un code d'accès sera communique dès que possible. Pour la prochaine réunion qui se tiendra à Seoul,  le thème central suivant a été retenu: les grandes sociétés de commerce et groupes industriels en Asie (shoshas au Japon, chaebols en Corée, grands groupes d'état en Chine) : leurs rôles dans les économies et les évolutions, comment bien les utiliser, les erreurs à éviter, les expériences réussies, les nouveaux business, l'accompagnement financier (capital risk) , les partenariats en Asie et en pays tiers....

3)    Tour de table

Juridique et ressources humaines

Le marché M&A est assez calme ; en revanche, montée très nette des services règlementaires, fiscaux ou ressources humaines. L’obligation pour les entreprises de garder leurs employés jusqu’à 60 ans va créer une situation chaude, en plus des plans de restructuration en cours de mise en œuvre dans de nombreux secteurs et dans de nombreuses entreprises. Certains seniors sont sur le marché du travail, ayant quitté leur entreprise pour toucher la retraite (besoin de cash) et maintenant n’ayant plus d’emploi aussi ; effet pervers de la réforme de l’année 2012. Les chiffres du chômage restent stables malgré tout, ce qui est surprenant. Le chômage des jeunes (partiellement comptabilisé) est élevé.

Bien de consommation / luxe / cosmétiques

Les grands magasins multiplient les promotions pour lutter contre le ralentissement de la consommation. Le secteur du luxe est à -6% pour le premier trimestre 2013, contre +3% en 2012 et +12% en 2011. Même le duty free est morose avec une forte baisse de la clientèle japonaise mais aussi un ralentissement sur la clientèle chinoise. Nouvelle taxe en Corée sur les sacs à main de luxe entrera en vigueur en janvier 2014 ce qui pose la question de l’élasticité prix sur ce type de produit. Baisse du marché du whisky de -11%, en sens inverse les alcools « modernes » (dont champagne) sont en forte croissance : différente clientèle et différents lieux de consommation. Bonne tenue du marché chocolat / confiserie surtout en cette saison (children day / teachers day). Le marché grand magasin est stable, mais l’internet croit de 20%. Shinsegae prévoit de rénover son magasin principal l’année prochaine et devrait accueillir de nouvelles marques françaises de produits gourmets que l’enseigne souhaite proposer en exclusivité dans ses points de vente. Cette initiative nouvelle sera étendue aux autres magasins au fur et à mesure des rénovations futures. Le marché cosmétiques est en baisse de 7.3% sur le premier trimestre ; un peu mieux pour les entreprises coréennes, pire pour les entreprises étrangères. Le phénomène d’achat national continue. Mais les entreprises coréennes, qui dépendent encore à 85% du marché domestique, ne se portent pas très bien pour autant ; les profits chutent et les valeurs boursières sont en baisse -25% pour Amore Pacific ; -30% pour Missha). Le MFDS (nouvelle appellation de la KFDA maintenant élevée au rang de ministère) veut règlementer le Paraben, un conservateur utilisé parfois dans les cosmétiques.

Energie – Eau - environnement

Marche pétrole a +2 ou 3% avec une hausse des prix sur certaines spécialités en forte demande. Timide accélération de la croissance en Chine.

Raffinage du pétrole : l’outil de production coréen  est plus moderne et performant que ses homologues américain ou européen.

Les grands équipementiers coréens fabriquent et vendent de moins en moins en Corée. Une ville chinoise entière est actuellement occupée par l’industrie lourde coréenne. De nombreux pays imposent la production locale (Inde…).

KEPCO rayonne de plus en plus à l’international.

Transport et défense

Trafic passagers Incheon avril +2.5% contre + de 11% au premier trimestre. Ralentissement certainement lie à un effet de la crise nord-coréenne avec de nombreuses annulations de voyages en complément de l’effet change Yen. La croissance du trafic depuis le début de l’année est plutôt tirée par les Low Cost Carriers et non par les compagnies classiques (KE par exemple a vu son trafic croitre de moins de 2% sur les quatre premiers mois) La route aérienne la plus fréquentée au monde est…coréenne,  Seoul-Jeju avec plus de 10 millions de passagers par an. Sur les 10 lignes les plus fréquentées au monde, 7 sont intra Asie. Pour rappel, entre 2011 et 2016, IATA prévoit que le nombre de voyageurs aériens augmentera de 800 millions de passagers.  400 millions seront en Asie Pacifique. Les prévisions de résultats (net result) des compagnies aériennes ont été revues à la hausse par IATA pour 2013 : $10.6 milliards au cumul de l’ensemble des compagnies !!! Les marches du secteur de la défense deviennent de plus en plus difficiles d’accès pour les entreprises européennes dans un contexte géostratégique du renforcement de l’alliance militaire de la Corée du sud avec les Etats-Unis face à l’incertitude que représente la Corée du Nord.

Secteur financier

La publication des comptes 2012 et premier trimestre 2013 des banques coréennes ou étrangères en Corée montrent une situation difficile avec des revenus / profits en baisse de 10 à 40%.  La baisse des taux aura un impact négatif supplémentaire, ainsi que le people happiness fund qui force les banques à transférer sur le gouvernement les mauvaises dettes des particuliers dans des conditions désavantageuses. Les banques japonaises et chinoises sont par contre de plus en plus actives sur le marché coréen et prennent une partie des marches délaissés par les banques européennes.

Automobile

Marche à -3% soutenu par une politique de l’offre. On parle beaucoup de la baisse du yen, mais cela n’impacte pas encore l’économie réelle de manière mesurable. Par contre, l’accroissement des couts du travail est un problème structurel fondamental pour l’industrie automobile basée en Corée, d’autant plus que la productivité des usines de montage n’est pas encore optimale. Ainsi, General Motors reconsidère un plan d’investissement en Corée. Jusqu’à présent, un won faible et des sous-traitants très flexibles et performants ont permis à l’industrie basée en Corée de compenser, mais cela risque de ne pas être suffisant au futur.

Hôtellerie - Tourisme

La France est la cinquième destination citée en intention de vacances d’été par les coréens. Le secrétaire de l’organisation mondiale du tourisme va visiter la Corée. Ne devrait-on pas signer un accord de tourisme entre la France et la Corée ? Proposition d’organisation d’un évènement artisanat en Corée pour mettre en valeur le savoir-faire existant tant en France qu’en Corée.

Construction / immobilier

2013 ne s'annonce plus en retrait : +3%, au moins quant au 1er semestre ? Le bon niveau de vente du 1er trimestre se poursuit. (Pour les cimentiers : + 1 ou + 2% est vraiment un BON niveau ...) Tous les acteurs ont annoncé qu'ils renonçaient à la hausse des prix d'environ 10% pour 2013 : les clients du secteur s'y sont opposés massivement en refusant de payer les factures 2012".

Pertes très importantes pour les entreprises de construction ; il n’est pas exclu qu’un acteur de taille majeure fasse faillite. Les banques coréennes s’inquiètent, en particulier des contrats bradés obtenus par les entreprises coréennes à l’étranger ; elles viennent solliciter les entreprises internationales dans une ambiance qui rappelle un peu la période post-FMI. La combinaison du savoir-faire coréen et de la puissance de feu financière internationale pourrait être une opportunité intéressante. Sinon, peu ou pas de projet en Corée même.

Pharmacie / santé

Nominations aux postes de Directeurs Généraux ou Directeurs au ministère de la sante. Cela devrait permettre d’accélérer les réformes attendues du prix des médicaments, certaines positives comme reconnaissance de l’innovation pour les produits nouveaux ou accords de partage de risque, ou négative comme un renforcement des baisses de prix pour les produits en forte croissance même sous brevet (price-volume agreement).

La région de Daejon voit un bourgeonnement d’entreprises de biotech coréennes qu’il est intéressant de suivre. Par contre, l’avenir de Celltrion pose question suite à l’annonce de son fondateur qu’il vendra ses parts a un grand groupe étranger et dans l’attente de l’enregistrement (ou non) de leur premier produit en Europe.

Aggravation de la situation pour le marché de la lunette : -10 à -15% sur le premier trimestre 2013 alors qu’il s’agit d’un marché de nécessité (les consommateurs diffèrent le renouvellement). L’effondrement du marché crée un manque de cash pour les grossistes qui réduisent leurs stocks.

Numérique

Secteur de la publicité mobile en forte croissance +158% entre 2011 et 2012 pour atteindre environ 200M USD. Les coréens passent 2 heures par jour en moyenne sur leur portable. Facebook domine les réseaux sociaux avec plus de 10M d’utilisateurs. L’autre réseau social mobile KakaoTalk a maintenant 90 millions d’utilisateurs ce qui prouve une présence bien au-delà de la Corée ; une alliance récente avec Evernote devrait accélérer l’internationalisation de KakaoTalk. Samsung a annoncé le lancement de la 5G pour 2020 pour le grand public. La Korean Fair Trade Commission s’intéresse encore à la domination de Naver (NHN) sur le marché coréen qui possède environ 70% de part de marché. En 2008, NHN avait déjà dû payer une amende de 227 M de USD a la FTC. La recherche de talents dans le numérique est de plus en plus difficile et les salaires explosent.

Ubifrance

15 PME du secteur «gourmet » la semaine suivante en Corée. Atelier Asie du Nord Est en septembre a Ubifrance Paris. Prochaine réunion le 19 juin. La dernière réunion avant les vacances d’été se déroulera le 17 juillet.