RÉUNION DE SECTION AVRIL 2013

Compte rendu de la réunion de la section Corée des Conseillers duCommerce Extérieur de la France du 17 avril 2013

1)     Point du service économique (B. Gauthier)

Plan de relance de l’économie


Le gouvernement vient d’annoncer un plan de relance de l’économie de 15 milliards de dollars (a peu près 7% du budget annuel de l’Etat). En fait, 50% du montant ne servira pas à de nouveaux projets mais à garantir la poursuite des projets planifiés malgré la baisse des ressources (y compris support aux collectivités locales pour couvrir leurs pertes de recettes). Le financement se fera par emprunt, portant le déficit public à 1.8% contre 0.3% précédemment ; l’objectif d’équilibre est donc repoussé à 2014.

La priorité est le soutien aux PME et la relance de la consommation domestique : création de 1000 emplois publics (parait faible ?), augmentation des lignes de crédit pour les PME dans tous les organismes de soutien…

Autres nouvelles économiques


Les marchés financiers sont plutôt moroses, mais la cause est l’économie bien plus que l’inquiétude sur la Corée du Nord : rappel massif de voitures de Hyundai, concurrence japonaise renforcée par la nouvelle politique monétaire de la banque du Japon…

La croissance 2013 est officiellement revue à la baisse par le gouvernement à 2.3%, en ligne avec le consensus des banques étrangères. Le FMI revoit aussi à la baisse mais encore à 2.8%.



Contre toute attente, le taux directeur a été maintenu en avril. Les explications sont plutôt tactiques que stratégiques car la logique économique porte vers une baisse des taux : inflation maitrisée, relance de l’économie, baisse de la charge des ménages endettés… Les raisons tactiques du maintien du taux sont : montrer l’indépendance de la banque de Corée par rapport au gouvernement, ne pas annoncer toutes les mesures de relance en même temps (cette fois, priorité a la relance budgétaire), garder l’attractivité du won pour les investisseurs étrangers en particulier dans un contexte rendu plus volatile avec la Corée du Nord.


Séminaire PPP (Public Private Partnership)


Un séminaire PPP franco-coréen (focalisé sur le secteur transport) se tiendra à Pusan le 14 juin en marge du salon ferroviaire. Il sera l’occasion de partager l’expérience française (plutôt réussie) dans le contexte de graves difficultés financières pour la plupart des projets en Corée.


2)    Tour de table


Juridique et ressources humaines



La KFTC est très active, s’attelant à des secteurs les uns après les autres : automobile, maintenant construction. La nomination du nouveau patron de l’institution laisse à penser que cette activité continuera.

Nombreuses questions des entreprises étrangères sur la situation avec la Corée du Nord.

Le ministère du travail renforce les normes de sécurité et la protection des personnes contre les accidents industriels (plusieurs accidents récents dans le secteur chimie). Les sanctions aussi sont aggravées.


Bien de consommation / luxe / cosmétiques


Baisse du duty free en mars de 11%, surtout à cause de la demande japonaise (taux du yen, maintenant aussi Corée du nord). La demande chinoise reste solide et connaitra son pic dans les mois qui viennent. 3 millions de touristes chinois attendus en 2014 sur l’ile de Jeju (dont 300 croisières).

Morosité sereine dans le luxe.


Energie – Eau - environnement


Un nouveau patron de la sécurité nucléaire (désormais raccrochée au premier ministre) a été nommé pour sa compétence, concrétisant les promesses électorales faites.

On note une volonté de la Présidente nouvellement élue et de son gouvernement d'écouter et de donner la parole aux sociétés étrangères travaillant en Corée pour aborder des sujets sensibles dont celui des conditions d'accès aux marchés dans un environnement régulièrement affecté par des scandales de corruption.

Demande pétrole assez solide au premier trimestre 2013.


Transport et défense


Korean Airlines a finalisé le 11 avril l’acquisition de 44% du capital de CSA (compagnie nationale thèque). L’objectif annoncé de KE est d’utiliser la plateforme de Prague comme plateforme de correspondances pour les destinations européennes.

Le trafic passagers de l’aéroport d’ICN affiche encore une croissance de plus de 11% au premier trimestre 2013. Croissance tirée essentiellement par les Low Cost Carriers.

Ces trois dernières semaines, nous (AFKL) avons observé un tassement dans les réservations, certainement lié à la situation avec la Corée du Nord

Pour l’activité cargo d’Incheon, la croissance est toujours négative (-3%) sur cette même période, avec un mois  de février a -14%. Pas encore de signal de reprise !

Situation Corée du Nord : le niveau d’alerte de l’aéroport d’Incheon est passe de « Normal » à « Vigilant ». Pas d’impact pour les passagers en terme de traitement.


Secteur financier


De nombreux problèmes d’accès au marché que les banques étrangères tentent de résoudre en s’appuyant sur l’accord de libre-échange US-Corée. Malheureusement, l’administration coréenne n’est pas réceptive et se retranche derrière les lois coréennes en application.

Le won s’apprécie récemment. Le KOSPI est au plus bas depuis 5 mois, pour des raisons essentiellement économiques (pas Corée du Nord).

Le Japon a acheté massivement des OAT françaises, ce qui a permis de réduire le cout de financement pour l’état français.


Ubifrance


Belle opération dans la lunetterie avec 8 PME et le support très actif d’Essilor.

Réflexion stratégique engagée pour définir un plan d’action approprié en Corée sur les trois secteurs prioritaires identifiés (mieux se soigner, mieux se nourrir, mieux communiquer). Idée de nommer un CCEF correspondant pour chacune des trois priorités.


Automobile


Pas de représentant ce mois.


Hôtellerie - Tourisme


Baisse de 5% du taux d’occupation des hôtels, maintenant à 70%. Baisse des prix de 15%. Prévisions pessimistes pour le second trimestre. Surtout baisse de la fréquentation japonaise (cours du yen, maintenant aussi Corée du Nord). La demande chinoise reste solide.


Construction / immobilier


Korail se retire du projet Yongsan, laissant certaines entreprises coréennes de BTP avec des pertes très importantes.

Les sociétés de construction coréennes vont perdre plus d’un milliard d’Euro en 2013 collectivement ; la moitié des 60 plus grandes font des pertes.

Les transactions immobilières sont en baisse en février de 14% par rapport à 2012.

Plan de relance du logement : exonération de la taxe d’acquisition pour un premier achat, prêt a taux privilégié (3 à 3.5%).

26 projets de villes nouvelles annulés.

Marché du ciment : 2013 ne s'annonce plus en retrait : +3% ?? Les tendances du marché de la construction restent sombres mais le package du Gouvernement en faveur de la construction pourrait bien soutenir l'activité en 2013.  Tous les acteurs ont annoncé une hausse des prix d'environ 10% pour 2013. Les clients du secteur s'y opposent en refusant de payer les factures, qu'ils règlent "a l'ancien prix de 2012".



Pharmacie / santé


Création d’un doctorat commun en imagerie médicale entre Yonsei university et Paris V.

MOU entre des sociétés scientifiques coréennes et françaises.

Annonce surprise que le fondateur de Celltrion souhaite vendre ses parts (contrôle) à une grande société pharmaceutique étrangère. Un test, et de la qualité des assets biotech coréens, et de la politique industrielle du gouvernement.


Numérique


Pas de représentant ce mois.



Prochaine réunion le 15 mai 2013