Compte rendu de la réunion de la section Corée des Conseillers duCommerce Extérieur de la France du 11 janvier 2012

1)     Point du service économique




  1. Conjoncture économique



    1. La banque centrale a publié ses perspectives pour 2012 ; les incertitudes mondiales, en particulier sur la zone Euro vont peser sur les pays émergeants dont la Coree, particulièrement sensible aux échanges avec l’union européenne et dépendante des financements européens. L’inflation, ralentie au premier semestre 2012, devrait repartir au second semestre. La Coree du Nord est un facteur supplémentaire d’incertitude. La croissance devrait atteindre 3.7% en 2012 et l’inflation 3.3%. La dette des ménages risque de peser sur les marches financiers surtout si la croissance se ralentit. Certaines entreprises coréennes pourraient rencontrer des difficultés de financement. En conclusion, la banque centrale coréenne réaffirme ses priorités de stabilité des prix et de contrôle des marches financiers

    2. Discussion : pas de tarissement des liquidités à court terme ; les japonais et les chinois sont très actifs ; ils prêtent à des conditions défiant toute concurrence. Deux tranches de la KEXIM ont été placées avec un très grand succès.


  2. Plan d’actions export




      1. Le Ministre a demandé à l’équipe de France à l’export un plan d’action tournant autour des grands contrats, des filières exportation à soutenir et enfin du portage des PME par les grands groupes. Les propositions de la Coree sont les suivantes.

      2. Grands contrats : la Coree n’est plus un pays de grands contrats publics en dehors du spatial et de la défense. Recommandation de se concentrer sur le spatial pour balancer la très forte présence américaine très bien soutenue par son gouvernement. Un appel d’offre satellite météo en 2012. Recommandation aussi d’un séminaire de promotion des PPP (partenariats public-privé), une vraie expertise française. Enfin, les partenariats franco-coréens en pays tiers.


      3. Filières export :



        1. agroalimentaire (forte croissance depuis l’accord de libre-échange),

        2. développement durable, dispositifs et équipements médicaux (vieillissement de la population),

        3. animation et jeux vidéo (fort intérêt coréen dans le savoir-faire français). Mix d’actions de promotion et d’actions de fond (accès au marché, normalisation…).

    Portage  PME:



    1. une difficulté est l’impossibilité d’obtenir le visa d’un VIE employé en portage. L’important est d’avoir deux entreprises travaillant dans le même métier, un lien contractuel clair et des synergies. Sinon, un employé local ne pose pas de problème. Recommandations : adresser le problème d’émigration, mobiliser les 16 grands groupes signataires du pacte international et monter des projets complets combinant portage et support financier à la recherche dans le cadre de l’accord OSEO-KIAT.

2) Tour de table




  1. Luxe / consommation



    1. Trou d’air sur les montres de lunettes de très haut luxe depuis novembre mais marche en croissance de 20% sur l’année ; le duty free continue d’exploser (+50%) tire par les touristes japonais mais surtout chinois

    2. Consommation faible de lunettes au 4eme trimestre mais reprise en janvier ; boom des lentilles colorées ; croissance de la production coréenne en substitution de la production thaïlandaise touchée par les inondations


  2. Energie



    1. Pétrochimie en stabilisation après une période de croissance ; baisse des prix ; en attente de la reprise chinoise ; Samsung-Total a annoncé un investissement de 2 milliards d’Euros sur son site coréen

    2. Arrivée de nouveaux acteurs sur le marché des centrales électriques depuis la dérèglementation, surtout thermique charbon

    3. Huiles : 2 à 3% de croissance sur l’année avec un ralentissement au second semestre

    4. Forte pression pour réduire la consommation d’électricité de 10% surtout sur les grands acteurs industriels (pétrochimie, ciment…)

    5. Marche nucléaire en croissance de 5%. 21 réacteurs en activité, 7 en construction ; 40 a horizon 2030. Le prix bas de l’électricité est une difficulté pour la rentabilité des projets. Les marches avec des fournisseurs coréens ont tendance à être ferme, mais pas complètement pour éviter les situations de monopoles

    6. Développement de projets BOT en financement exclusif par un grand groupe coréen


  3. Cosmétiques



    1. Marche en croissance de 6.8% sur l’année tire par les modern drugstores et par les grands magasins ; le marché ralentit au quatrième trimestre et devient de plus en plus promotionnel (la tendance devrait continuer en 2012)


  4. Ciment / construction / travaux publics / eau



    1. Marche ciment en décroissance de 3% (bon indicateur du marché construction total) ; les prix remontent avec moins de concurrence chinoise ou japonaise

    2. Gel de beaucoup d’investissements eau (municipalités faute de financement, solaire et semi-conducteurs pour des raisons économiques)

    3. Bouygues a terminé en décembre la réalisation du terminal container du port de Pusan (II-III) ; le projet a tenu dans les délais de 4 ans (contre 5 ans propose par les concurrents) – Bouygues est aussi concessionnaire et Co-investisseur sur le port

    4. Forte croissance des projets d’infrastructures sur les Philippines et l’Indonésie mais concurrence nouvelle des acteurs coréens et chinois


  5. Ressources humaines



    1. Forte tension sur le marché du recrutement des cadres coréens

    2. Fort développement de l’embauche de cadres étrangers par les entreprises coréennes (avec excellents salaires)


  6. Banques



    1. 2012 s’annonce également difficile

    2. La banque Export coréenne est très lucide sur les bouleversements financiers et comprend que l’accès au dollar facile est une époque révolue ; elle réfléchit en profondeur a des nouveaux modèles pour le financement à long terme de projets


  7. Transports et défense



    1. 3 sous-marins coréens livres a l’Indonésie ; sous-traitance finalement totalement coréenne

    2. Ligne de métro supplémentaire en banlieue sud de Seoul. Thales prend en charge la signalisation

    3. Projets de ferroviaires en PPP en sommeil surtout sur Seoul ; Par contre le projet de RER à grande vitesse et grande profondeur GTX pourrait passer sur financement gouvernemental?

    4. Korea Air Line reporte des commandes d’avions et donc de systèmes vidéo

    5. Ouverture du secteur ferroviaire a la concurrence ; la nouvelle gare KTX au sud de Seoul et la nouvelle ligne vers Mokpo sera confiée à un acteur nouveau. Par contre ira-t-on jusqu’à l’ouverture aux étrangers ?

    6. Incertitude sur les projets métro de Seoul pour des raisons politique (changement de maire) mais aussi financière (faillite d’un EPC de taille moyenne)


  8. Digital et nouveaux medias



    1. Dassault system a investi dans un centre de recherche en logiciel 3D a Taegu ; 28 personnes, progressivement jusqu’à 40 personnes. Le financement est assure a hauteur de 50% par la municipalité de Taegu avec comme seule condition une présence continue pour 5 ans (la propriété intellectuelle reste à Dassault system)

    2. Forte croissance pour la demande de prestation de services en gestion de réseaux sociaux (community manager)


  9. Pharmacie



    1. Le ministère de la sante a confirmé sa réforme des prix sur les produits sans brevets ou génériques ; les entreprises ont reçu notification de la baisse des prix de leurs produits ; il reste l’option juridique (choisie par beaucoup l’entreprises locales, mais beaucoup plus compliquée pour les entreprises étrangères)

    2. Des progrès conceptuels importants sur le prix des nouveaux médicaments, promis par le ministère de la sante ; les détails devraient être rendus public dans les semaines à venir


  10. Ubifrance



    1. Les activités 2011 augmentent de 140% pour les accompagnements et de 130% pour les prestations; en 2012, Ubifrance essaiera de maintenir le volume d’activité malgré une baisse de 20% de la subvention

    2. Février 2012: vendre à des grands comptes électroniques (mission jointe Coree-Taiwan)

    3. Mars 2012: rencontre acheteurs dans la pétrochimie (Coree – Taiwan)

    4. Mars 2012: mission mode a Seoul – Déjà 18 entreprises préenregistrées

La prochaine reunion aura lieu le 8 février